Le Répertoire

 

Muddy Waters

chi-muddy-waters-home-museum-20140128-001
Muddy Waters

Muddy Waters représente l’essence même de la création du Chicago Blues.

De son vrai nom McKinley Morganfield, il est né en 1915 dans une plantation du Mississippi. Son premier enregistrement a lieu en 1940. Il quitte ensuite rapidement le Mississippi pour rejoindre Chicago où il troque sa guitare acoustique contre une des premières guitares électriques. Puis il monte un orchestre complet avec guitare, harmonica, contrebasse, piano et batterie. Le Chicago Blues est né.

Depuis son décès en 1983 son nom est resté une légende de la musique Blues. Ses chansons ont été maintes et maintes fois reprises, la plus connue étant   « I can’t be satisfied’« . Les Rolling Stones se sont inspiré d’un de ses titres (« Rollin’ stone« ) pour choisir leur nom.

Le GRAND CHICAGO CLASSIC interprète plusieurs de ses titres dont « I’m a Hoochie Coochie man » ou « Got my mojo workin’« .

Sonny Boy Williamson

                                                               

Sonny Boy Williamson - circa early 1960's in the U.K. (Photo by: Val Wilmer/Cache Agency)
Sonny Boy Williamson

De son vrai nom Rice Miller, Sonny Boy Williamson a emprunté le nom d’artiste de l’un de ses contemporains moins connu, John Lee Williamson, également appelé Sonny Boy Williamson 1.

Comme Muddy Waters, il est né dans une plantation du Mississippi au début du vingtième siècle (sa date de naissance précise reste incertaine). Sa carrière musicale l’a amené jusqu’à Chicago où il a participé activement à l’ aventure Chicago Blues. Il est décédé en 1965 dans l’Arkansas

Son timbre de voix, son jeu d’harmonica, et ses compositions ont marqué profondément son époque, et ses chansons ont été fréquemment reprises (citons le fameux « Bye bye bird » que l’on trouve sur le premier album des Moody Blues, interprété par Denny Laine).

Le GRAND CHICAGO CLASSIC interprète plusieurs de ses chansons, telles que « Help me » ou « Too young to die« .

Slim Harpo

slim-harpo-1
Slim Harpo

                                                                              

Même si Slim Harpo – de son vrai nom James Moore -, ne fait pas vraiment partie de la mouvance Chicago Blues, puisqu’il a passé l’essentiel de son existence dans le Sud de Etats-Unis, et notamment en Louisiane où il est né en 1924, son influence a été prépondérante sur les générations qui ont suivi.

Les Rolling Stones ont commencé leur carrière avec un de ses titres « I’m a King Bee« , et quasiment tous les groupes anglais ou américains de cette époque ont repris ses morceaux les plus connus ; « Got love if you want it« , « Shake your hips » par exemple.

Son jeu d’harmonica, sobre et clair, donnait un feeling particulier à ses chansons. Même avec des morceaux à stucture très simple, il savait leur donner un « groove » incroyable; il suffit d’écouter la version originale de « I’m a King Bee » pour s’en convaicre.

Il est décédé très tôt, à l’âge de quarante-huit ans.

Le GRAND CHICAGO CLASSIC a incorporé nombre de ses chansons à son répertoire.

Et tous les autres…

Little Walter
Little Walter
 Howlin’ Wolf, Little Walter, Willie Dixon, Jimmy Reed, Bo Diddley, John Lee Hooker,…

Que de grands noms du blues !

Le GRAND CHICAGO CLASSIC est allé puiser dans le répertoire de ces grands bluesmen. Liste non exhaustive !